head_02 Folio_download Recherche.pdf Bio_CV
 
PROJETS RECHERCHE BIO YAN BREULEUX CONTACT SPACER BLOG Facebook Vimeo Flickr FR_ENG
 
 
banner_01
space_banner

La Tempête
Ubiquité
Fabrique Numérique
White Box
ABC light
Ars Natura
Black Box
Faustechnology
Re generation
Monochrome bleu
NeverEndinSgtories
Vector Feedback
Vjing
ECM
Roboten Ballet

 

 

Roboten Ballet | 2002
ligne

La scène est divisée en deux par un écran de grande taille. Deux performeurs exécutent des chorégraphies de chaque coté des écrans. Les spectateurs circulent librement autour de la scène. Les performeurs, musiciens, vidéastes sont aussi sur la scène et participent au spectacle. La vidéo est consituée du mélange des deux performances avec des séquences chorégraphiées prises sur le lieu de diffusion.separator
"Pour créer les mouvements de cette pièce Moisan a choisi de travailler dans le virtuel, sur ordinateur, plutôt que d’amorcer un travail de recherche conventionnel en studio. Durant une année, il aura utilisé des logiciels d’animation pour créer des robots en trois dimensions dont il aura doté le visage et les mains d’une gestuelle qu’il aura par la suite appliquée au corps humain, cette fois en studio, en résulte visuellement des personnages qui ne sont pas tout à fait humain sans toutefois être des machines, il n’y a pas que la science qui rêve d’androïde, l’art aussi y songe... La performance nous sera livrée dans un espace Tangente libéré de ses gradins avec une scéno que le sépare en deux sections, de chaque côté un danseur et son solo, entre les deux un écran où le vidéaste Yan Breuleux projettera des images, les siennes ainsi que celles créées par Moisan durant sa recherche sur le mouvement. Le public devra donc utiliser la promenade en pourtour de scène pour réussir à voir chaque élément du spectacle. En effet puisque si d’un côté on pourra voir les deux danseurs, on ne verra évidemment pas les projections vidéos et de l’autre, l’écran mais un seul danseur, à vous le choix du point de vue. Michel F Côté assure quant à lui la partie musicale du spectacle composé d’échantillonnage livré façon techno, mais une techno à la Côté ! Présenté dans le cadre du volet Le corps électronique, cette pièce on la souhaite bonne puisqu’elle marque le début d’un cycle pour Moisan, la suite promet puisque le thème en sera l’érotisation de la machine"1

1 Source: http://www.dfdanse.com/article125.htmlseparatorAgora de la danse, Montréal, 2002.
Espace Tangente Volet Corps Électronique

Chorégraphie : Jacques Moisan
Interprète: Catherine Tardif
Vidéo : Yan Breuleux
Musique: Michel F.Coté

spacer  
  ill_01
spacer
   
spacer ill_01
spacer Roboten Ballet
   
  ill_01
spacer